Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo

Le comité des relations professionnelles (CRP) a pour rôle d’établir et de maintenir de saines relations entre l’Université et le Syndicat. Il est formé de représentants et de représentantes des deux parties qui sont nommés dans les trente jours suivant la signature de la convention et pour toute la durée de celle-ci. C’est au sein de ce comité que les questions de relations du travail sont discutées. On y précise la portée de certains paragraphes de la convention et l’on s’assure d’une interprétation commune entre les deux parties.

Les travaux de ce comité peuvent donner lieu à la signature d’ententes ou de lettres d’entente. Les ententes ont pour but de convenir d’une condition particulière entre un professeur ou une professeure, l’Université et le Syndicat (un accommodement, par exemple). Les lettres d’entente, quant à elles, viennent modifier la convention collective et doivent être adoptées à la majorité des voix et au scrutin secret par les membres de l’assemblée générale. Elles entrent en vigueur aussitôt qu’elles ont été signées par les deux parties.

Les membres du Syndicat à ce comité sont Mélanie Gagnon (porte-parole), Jean-François Méthot et Fernando Ouellet. Pour l’Université, les membres sont Johanne Boisjoly (porte-parole) et Claude Lévesque. Ces mêmes personnes siègent au comité de griefs (article 23). Toutefois, Jean-François Méthot et Claude Lévesque sont les porte-paroles à ce comité.

 

Calendrier des activités