Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo

Le paragraphe 30.05 précise qu’un professeur ou une professeure qui désire se prévaloir du programme de retraite anticipée peut bénéficier d’une compensation forfaitaire établie selon les proportions suivantes :

100 % du traitement pour les professeurs et les professeures âgés de 55 à 60 ans

80 % du traitement pour les professeurs et les professeures âgés de 61 ans

60 % du traitement pour les professeurs et les professeures âgés de 62 ans

40 % du traitement pour les professeurs et les professeures âgés de 63 ans

20 % du traitement pour les professeurs et les professeures âgés de 64 ans

Cet avantage est aussi accordé aux autres catégories d’employés de l’UQAR et il est inscrit dans leur convention collective. Les cadres, quant à eux, bénéficient d’une indemnité de départ de 100 % du traitement, quel que soit l’âge lors de la prise de retraite. Dans les autres constituantes du réseau, on retrouve les mêmes dispositions.

On présente souvent cet avantage accordé aux professeurs et aux professeures comme un coût important pour l’Université quand vient le temps de remplacer ceux et celles qui partent à la retraite. Pourtant, la différence de salaire entre celui de la jeune personne embauchée et celui de la personne qui part à la retraite est souvent importante et génère une économie récurrente qui vient rapidement réduire à zéro le coût du remplacement. On peut même penser à des gains pour l’Université.

 

Calendrier des activités

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31